L’ami du déjeuner

Jacques dégustant un Nyama choma, boeuf grillé accompagné de salade de tomates, ugali (sorte de mie de pain spongieuse, cuite à la casserole) et épinards, à Kehancha.

Jacques dégustant un Nyama choma, boeuf grillé accompagné de salade de tomates, ugali (sorte de mie de pain spongieuse, cuite à la casserole) et épinards, à Kehancha.

 

Je sais maintenant qu’on utilise bien toutes ses dents.

Chèvre, poulet, mouton ou bœuf, après un plat de viande, mieux vaut ne rien avoir prévu de trop glamour. Sur la table, les cure-dents prennent la place du poivre à côté du sel et le rituel attachant veut qu’à chaque fin de repas, on débusque les filaments coincés des molaires aux incisives, pendant une bonne quinzaine de minutes.

Le tout en profitant du jeu de comédienne de l’héroïne de la telenovela du moment, qui dans un souffle sensuel et mutin glisse : « Yes, I remember perfectly well the death of my mum »…

Jacques est passé maître dans l'art de se curer les dents. Maintenant, ça ne lui prend plus que 10 minutes à la fin du repas.

C’est au choix, soit vous pensez à déloger les réserves de nourriture à la fin du repas, soit vous flinguez votre brosse à dents en un seul brossage.

 

2 Responses to L’ami du déjeuner

  1. françoise

    première photo avec la tomate , on dirait la pépette!

    • Noces-Trotteurs

      Pépette ne ressemble pas à un fruit voyons 🙂 …

Laisser un commentaire