À domicile, la Victoria Bitter ou VB (groupe Foster’s) est l’Australienne la plus vendue, en pression comme au détail, même si hors de ses frontières, la Foster´s lui vole la vedette.

Alors vous vous dites « bitter »=amère, et vous avez peur de vivre une expérience déstabilisante ? Raté, la « Vibi » reste une lager.

Jeu optique grâce à la tablette.

Jeu optique grâce à la tablette.

Pour ne pas vous larguer, elle flirte avec les 5 % habituels dans notre étude.

Si vous êtes un peu plus bizarre, vous vous dites « Victoria ? Comme le lac ? » Et là on vous expliquera que le Victoria est aussi le plus petit état australien, dont Melbourne est la capitale. Vous n’étiez pas si loin.

Deux VB constituent un bon déguisement de taureau.

Deux VB constituent un bon déguisement de taureau.

Bon, on aurait pu en choisir tellement d’autres, succulentes à la pression. Mais notre budget a vite fait la décision. Pour que le prix soit abordable, il a fallu les acheter par… 48. Sinon, par 6 ou 12, n’importe quelle canette atteint les 2 euros ! Outch.

Du coup, on aurait pu les considérer comme des joyaux, mais vous avez vu leur dégaine ?

L’avis des Mousses-Trotteurs : la VB n’a eu pour seul intérêt que d’entretenir notre dépendance. Un tarif prohibitif pour des Frenchies, un goût qui ne marque pas et surtout, où est le plaisir dans cette bouteille qui évoque un sirop pour la toux ?

Notre note : 4/10. Faites un autre choix, il y’a tellement mieux là-bas.

Les deux dernières bières de nos deux cartons.

Les deux dernières bières de nos deux cartons.