Sur les conseils de notre cousine Cécile, nous ne voulions pas rater Loi Krathong en Thaïlande. Parce que oui, au fait, faut dire, nous avons le postérieur bordé de farfalles.

Déjà, lors de ce tour du monde, nous sommes rarement tombés sur des périodes « sans mariage », alors que c’était difficile à vraiment prévoir.

Et donc, olive sur les farfalles, nous nous pointons souvent quand il y a une super fête au calendrier, c’est assez hallucinant.
Loy Kratong (ou Loi Krathong) est célébrée chaque année. Elle a lieu lors de la pleine lune du 12e mois du calendrier thaï lunaire traditionnel, soit généralement en novembre pour nous.


Souvent, on l’a entendu prononcé quelque chose comme « Rakatong ». « Loi » veut dire flotter et le Kratong est un mini-radeau décoré de feuilles de bananier, fleurs, bougies, bâtons d’encens, etc.

Photo "de famille", avec un Kratong.

Photo « de famille » un peu bordélique, avec trois Kratong.

 

 

La nuit de pleine lune, les Thaïlandais (ah oui, au fait, on a envie de dire Thaï, mais ça désigne alors les gens parlant une certaine famille de langues) lâchent leur Kratong sur l’eau d’un lac, d’une rivière, de la mer…

 

 

 

 

 
Plus visuel, la fête s’accompagne du lâcher de lanternes-ballons cylindriques dans les airs.

Autre photo de groupe, les visages éclairés par la lanterne prête à être lâchée.

Autre photo de groupe, les visages éclairés par la lanterne prête à être lâchée.

Les yeux perdus dans la mer, et dans un ciel plein de lumières.

Les yeux perdus dans la mer, et dans un ciel plein de lumières.

 

 

Cécile vous dirait que c’est particulièrement sympa à vivre du côté de Chiang Mai, la deuxième ville thaïlandaise. Elle n’a sûrement pas tort. Mais un mariage (oui, vous vous souvenez ?) nous a entraînés du côté de Rayong, sur une côte pas si éloignée de Bangkok.

 

 

 

 

Nos amies Tam, Tum et Tim, avec un Kratong et un charmant petit chien.

Nos amies Tam, Tum et Tim, avec un Kratong et un charmant petit chien.

 

Nous étions donc en compagnie de 3 sœurs, surnommées Tam, Tim et Tum (si, si), qui ont créé une entreprise d’organisation de mariage, et d’une dizaine d’employés.

Pour l’anecdote, grâce aux fantastiques Nalen et JP, des couchsurfeurs (hôtes) de Bangkok, nous avons poussé la porte du magasin de Pam et bingo : quelques jours après, elle nous assurait le voyage aller-retour à Rayong (6 heures, de mémoire) et nous nourrissait, nous hébergeait…

 

 

Ambiance délicieuse ce soir de fête : une table sur la plage, mille plats qui se succèdent (on est en Thaïlande) et des rires qui vont croissant.

La belle tablée qui nous a fait prendre un ou deux kilos chacun.

La belle tablée qui nous a fait prendre un ou deux kilos chacun.

Et puis on va lâcher nos ballons. Un grand moment, où on se demande comment l’OVI ne prend pas feu. On n’a vu qu’un seul drame, un ballon réduit en cendres en 30 secondes.

Un gamin joue avec le feu.

Un gamin joue avec le feu.

L'allumage, moment de concentration

L’allumage, moment de concentration

Tous les petits garçons mignons ne savent pas sourire.

Tous les petits garçons mignons ne savent pas sourire.

 

Loi Krathong a ses origines en Inde, où la déesse du Gange est remerciée par des lanternes flottantes pour avoir dispensé la vie tout au long de l’année.

En Thailande, elle témoigne de la vénération pour le Bouddha mais symbolise également l’abandon des rancunes, colères et souillures, afin de pouvoir repartir d’un bon pied.

 

 

 
Bref, une sorte de porte-bonheur purgatif, dont on doute qu’il pourra nous rendre encore plus chanceux que l’on l’a été (merci de brûler les l en trop) pour ces premiers mois de tour du monde. Un immense merci à nos amis thaïlandais pour leur accueil !

Nous aussi, on a eu droit à notre "ballampion" !

Nous aussi, on a eu droit à notre « ballampion » !

 

Quand Tum est à la mèche...

Quand Tum est à la mèche…

Ambiance romantique près des flammes...

Ambiance romantique près des flammes…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un ciel décoré par de nombreux feux d'artifice.

Un ciel décoré par de nombreux feux d’artifice.

 

Se gratter le nez, c'est un sourire ?

Se gratter le nez, c’est un sourire ?

Le trajet à l'arrière du pick-up.

Le trajet à l’arrière du pick-up.

On prépare le lancement...

On prépare le lancement…

Et un lâcher !

Et un lâcher !